Un appel à l’ASE !

Vous pouvez nous appeler    01 41 53 15 90      contact@essor93.org

L’Aide Sociale à l’Enfance dans sa mission noble, celle de venir en aide aux familles, aux enfants, avec des mesures de prévention, est au cœur du débat de la politique sociale et de la protection de l’enfance.

Le mot ASE, on l’entend toujours raisonner dans nos oreilles que ce soit au moment de nos réunions du conseil d’administration, que ce soit lors de l’assemblée générale d’Essor 93 ou des associations partenaires. L’ASE est une institution dont le rôle et l’importance au sein de la société française n’a pas d’égal.

 

Le premier partenaire de notre association c’est l’ASE, raison pour laquelle nous ne cesserons de l’évoquer. La totalité des membres du CA est passée par cette institution. Chacun en tire son expérience personnelle, chacun souhaiterai voir l’ASE s’impliquer davantage au rayonnement de la protection de l’enfance. Nous le savons tous, l’importance pour un enfant, un adolescent de vivre dans un environnement où il doit retrouver son équilibre est capitale. Cet équilibre lui est indispensable pour se construire, s’épanouir et grandir afin d’intégrer de manière sereine le monde des adultes.

 

Cet appel, ce n’est pas pour signifier à l’ASE quelle est sa mission, mais juste pour dire combien nous attendons d’elle, qu’elle continue de prendre soin de ses enfants et adolescents. Nous disons bien ses enfants, car lorsque la structure familiale est en déséquilibre, les enfants sont confiés à l’ASE, qui devient de facto leur famille.

Pour mieux aider les enfants à se construire, il faut leur redonner confiance, les écouter surtout quand ils arrivent à vous décliner leur projet, pour ceux qui sont arrivés à ce stade. Il est très important de leur faire confiance et de ne jamais sous-estimer leurs capacités, même s’ils ont des projets qui vous semblent parfois farfelus. Nous savons tous que l’objectif de l’ASE c’est de voir les jeunes adultes retrouver leur autonomie et de s’affranchir de l’ASE le plus tôt possible.

 

Cet objectif est incontestablement noble, mais il ne doit en aucun cas précipiter la sortie de l’ASE des jeunes dont les projets vont au-delà de leur vingt et un ans. Il faut les accompagner jusqu’au bout de leurs projets. Il est courant pour certains jeunes passés par l’ASE de choisir des filières courtes après leur bac, car après leur vingt et un ans, ils seront livrés à eux-mêmes. Cela peut déstabiliser certains d’entre eux, les décourager alors qu’ils ne sont pas loin de finaliser leur projet. L’ASE est le substitut familial pour tous ces jeunes qui sont placés sous sa responsabilité et pour lesquels elle essaie de trouver des solutions idoines.

Restons mobilisés pour accompagner cette jeunesse qui fait partie intégrante de l’avenir de la France.

 

 

Contactez nous

Vous pouvez nous envoyer un mail.

Sending

©2017 ESSOR 93

Aller à la barre d’outils