Oui à l’égalité Hommes-Femmes !

Vous pouvez nous appeler    01 41 53 15 90      contact@essor93.org

De quelle égalité parlons-nous puisque de l’apparence physique jusqu’au mode de fonctionnement nous sommes différents ?!

L’actualité m’oblige à en parler, de toutes les façons, il n’y a que cela d’important en ce début d’année 2014. Enfin… J’exagère quand je dis cela, mais quand les politiques sont incapables de répondre aux attentes du peuple, ils ont toujours une recette magique qui permet de mettre aux oubliettes leur incapacité notoire à régler les vrais problèmes de société. Puisque, les promesses de notre « pape » François Hollande n’étaient que du « vent » comme la tempête qui a frappé il y a peu les côtes bretonnes, je dis bien « pape » parce qu’il croyait l’être alors qu’il n’est que « moi, Président de la république ». De l’autre côté, face à lui, une opposition sans idée. Oh ! si, je dis n’importe quoi, elle en a des idées mais farfelues !

Bref, trop de blabla, je reviens à mon sujet, le plus important du moment. A défaut de parler de résultats sur la réforme des rythmes scolaires ou de tant d’autres projets de lois qui ont été vite abandonnés faute de combattants pour les défendre….Maintenant, nous nous focalisons sur le sujet « égalité hommes-femmes » : comment aidez nos enfants à se sentir ni homme, ni femme, mais juste des êtres vivants ? Il faudrait les « formater » dès leur plus jeune âge. On va leur apprendre à jouer à la poupée pour les garçons et aux jeux de voitures (ou en général masculins) pour les petites filles ? De cette volonté, sont nées des rumeurs qui ont affolé la toile : « il paraît que le gouvernement entend introduire la théorie du genre à la maternelle ». Je vous assure, je n’avais aucune connaissance de cette théorie et étant donné la tournure des événements, cela ne m’a pas non plus donné envie d’en savoir plus. Je ne vous ferai pas un cours sur la théorie du genre ! En tout état de cause, le gouvernement a démenti formellement ces allégations disant qu’il y aurait un projet de loi qui introduirait l’enseignement de la théorie du genre aux enfants. Mais en France les « rumeuristes » sont très doués, ils ne manquent pas d’imagination et grâce aux réseaux sociaux, ils ont frappé un grand coup de comm’…! Ils nous font gober tout et n’importe quoi, mais chacun est libre d’exprimer ce qu’il pense, même si ce qui est dit porte atteinte à la liberté des autres. Enfin, du moins c’est ce que l’on croit, disposer de plein droit de la liberté d’expression. Les réseaux sociaux aidants, des articles infâmes et nauséabonds à mon goût ont pollué le Net. Ces articles avaient pour objectifs de nous mettre en garde sur les effets pervers de la théorie du genre. L’un d’eux a été publié sur Facebook, j’ai commencé à le lire, mais dès la première phrase on sent que c’est de l’intox et de la désinformation, écrit par un frustré ou en tout cas quelqu’un qui voudrait qu’on parle de lui. Il est constructif de critiquer, de dénoncer, mais faisons le avec dignité en premier lieu et en toute objectivité en second lieu. Cet article était d’une violence verbale inouïe et qui, à mon sens n’apporte rien à la construction sociale.

Je pense avoir trop écrit sans rien dire, mais comprenez moi, je suis la tendance, chacun veut faire du bruit, c’est ce qui est important, parler sans en dire un mot !

Il est temps que je vous livre le fond de ma pensée sur l’égalité hommes-femmes. Bien sûr que je suis pour cette égalité, mais une égalité de droits et de devoirs. Pour moi, cette égalité à des limites, elle doit s’arrêter sur le fondement du droit (public ou privé) ou pour être plus explicite, à tous les droits que l’homme aurait institué pour organiser la vie en communauté. En revanche, pour moi, en droit naturel (ce que j’appelle droit naturel c’est tout ce dont la nature nous a doté c’est-à-dire qui n’est pas du fait de l’homme) l’homme ne pourra jamais donner naissance d’une manière naturelle par exemple. Je précise bien de manière naturelle, avec le développement de la technologie ou de la science, on ne sait pas ce que demain nous réserve… Naturellement, l’homme ne pourra jamais égaler la femme. L’instinct naturel de la femme, le sens de la vie dont elle dispose, le monopole de la maternité qu’elle a, l’esprit de famille, de tolérance et d’humanité sont innés en elle. L’homme ne pourra se targuer d’avoir toutes ces qualités précédemment citées. Alors, dire qu’on va inverser le sens de la nature en faisant croire aux hommes qu’ils peuvent être des femmes et vice et versa n’est que de l’utopie ! Cela montre bien le manque d’imagination dont nous faisons preuve.

Pour finir, je profite de la fête du 8 mars pour souhaiter aux femmes une bonne fête et leur dire de ne jamais cesser de se battre pour défendre leurs droits car l’homme est égal à lui-même, c’est pour cela qu’il ne pourra jamais égaler la femme !

 

Contactez nous

Vous pouvez nous envoyer un mail.

Sending

©2017 ESSOR 93

Aller à la barre d’outils