Les urnes du désespoir

Vous pouvez nous appeler    01 41 53 15 90      contact@essor93.org

L’année 2013 aura été rude pour beaucoup de personnes vulnérables, les jeunes mamans et sans hébergement avec leurs nourrissons, les jeunes adultes dont l’aide sociale à l’enfance (ASE) ne peut ou ne veut poursuivre un soutien social, financier ou pédagogique pourtant encore si nécessaires et dont les services de l’ETAT notamment la direction régionale de l’insertion de l’hébergement et du logement (DRIHL), considèrent que leur hébergement et leur relogement ne sont pas de leurs compétences…

Alors 2013 s’est terminée sur des notes amères pour toutes ces personnes !
Particulièrement démunies, elles n’avaient en effet pas beaucoup d’espoir que leur situation soit mieux prise en compte dans les jours, les semaines et les mois qui allaient suivre…
Nous voici au mois d’avril 2014, nos concitoyens sont allés voter pour élire les maires de leurs communes. Une réelle dénonciation de la politique nationale menée par le pouvoir en place est sortie des urnes !

Quels enseignements les dirigeants de ce pays en tirent-ils ?

Une politique plus sociale, plus équitable pour les pauvres, les démunis, les vulnérables, les sans-abri… sera-t-elle décrétée et mise en œuvre ? Que nenni ! Plus dure pour le peuple, plus rude pour les émigrants économiques, plus étriquée pour les jeunes mineurs étrangers isolés, plus injuste pour tous les sans emploi, sans abri, sans famille, sans droit…

La politique de redressement économique méprise le peuple et détruit le lien social !

Elle abandonne aux intérêts financiers et économiques, les DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN, LES DROITS DE L’ENFANT, tout ce qui faisait la fierté de notre république solidaire et sociale… France, terre d’accueil et d’émigration…, c’est bien du passé révolu !

Les choix de nos gouvernants ne sont pas de rendre plus solidaire notre pays avec les personnes fragiles, démunies et vulnérables. Ils sont à la solde des technocrates et financiers qui détruisent les fondements d’une Europe sociale que les peuples attendent avec impatience.

Les choix des électeurs, des abstentionnistes, des « jemenfoutistes », me font froid dans le dos !

Je ne vois dans les résultats sortis des urnes, que du rejet, de la défiance envers le lien social, du mépris de l’intérêt collectif au profit du repli identitaire égoïste et sectaire !Je n’y vois qu’indifférence et dédain pour les plus fragiles des habitants de ce pays.

Saurons-nous tenir bon sur nos valeurs sociales et humanistes envers et contre cette majorité d’égoïstes, de sectaires, d’inconscients et de fâcheux ?

Ici, à ESSOR 93, nous ne lâcherons rien, nous résisterons à toutes tentations de repli sur soi et d’indifférence. Nous resterons mobilisés et vigilants pour tenter de faire respecter les droits des plus démunis et de toutes les personnes vulnérables !

Contactez nous

Vous pouvez nous envoyer un mail.

Sending

©2018 ESSOR 93

Aller à la barre d’outils